Err

Le Blog Dolcea
Rechercher   Retour aux billets

Les moments café de la journée

Les moments café de la journée


«  Connaissez-vous l’amour avec un grand « C », cet amour fusionnel que nous vivons au quotidien et dont nous sommes incapable de nous séparer juste parce qu’il nous le rend bien ? Et oui, nous parlons bien du café, cet or noir qui vous met en éveil à chaque gorgée et que nous consommons sans modération !
D’ailleurs, la France, la modération elle ne s’en préoccupe pas beaucoup, se classant 10
ème pays consommateur de café au monde. On est addict et on adore ça ! » 



La consommation de café en France en kilo, par habitant et par an est de 5,4 kg. 
Si ce chiffre vous semble correct, tout va bien, votre consommation est dans la norme. 
En revanche, si celui-ci vous paraît trop bas, nous sommes ravis de vous apprendre que vous êtes accro au café, tout comme nous rassurez-vous. 
Les mots addiction et dépendance vous font peur car ils se limitent souvent, dans les esprits, à des substances illicites. Cependant, l’envie répétée et irrépressible d’en consommer, et cet attachement que vous avez envers le café est bel et bien un comportement addictif. Et oui, si vous y réfléchissez bien, quelle boisson consommez-vous le plus après l’eau? Le café! Vous en buvez chez vous, chez des amis, au travail, au restaurant, dans tous les endroits où vous croisez une machine à café.

Qu’importe votre type de café, en grains, moulu, soluble, en capsule ou en dosette, les effets du café ou du manque de café sont propres à chacun. Mais l’objectif est le même lorsque vous appuyez sur le bouton de votre précieuse machine à café, obtenir une certaine tonicité, l’éveil, la rapidité et la concentration. En somme, être au top de votre forme!
Par pur plaisir ou pour en finir avec cette lancinante sensation de fatigue qui vous suit du réveil au coucher, vous buvez de multiples tasses emplies du fameux nectar. Mais savez-vous combien ?


Comptabilisons un peu…

  • une grande tasse au réveil (l’indispensable), celle sans qui la journée ne peut pas commencer, du moins elle ne peut pas débuter de la plus belle des façons, c’est impossible sinon vous allez être inefficace, voir exécrable… On pense tous ça.
  • un espresso une fois arrivé au bureau, celui-ci aussi il compte, il vous le faut, sans lui vous vous dîtes que vous ne serez jamais à 100% dans votre travail.
  • 10h00, c’est l’heure de la pause! Vous vous dirigez tout droit vers la machine à café on le sait. Il faut recharger les batteries n’est-ce pas?
  • un café verre après avoir déjeuné, là vous sentez que sans lui votre cerveau sera plus proche de la sieste que de votre ordinateur.
  • 16h00, une nouvelle pause s’impose, on sait déjà où vous allez aller! Vous vous dîtes sûrement que c’est pour bien finir sa journée de travail.
  • un espresso ou un déca après le dîner, celui-ci c’est le plus hésitant. On n’est pas sur. «Et s’il m’empêchait de dormir?». Bon les vrais accros le prennent quand même juste pour le plaisir de finir le repas avec ce petit goût de café qu’ils aiment tant, au diable le sommeil.
Cela nous fait donc une moyenne de 6 cafés par jour, vous voyez ce n’est pas si terrible que ça !
Car en terme de café, il n’y a pas vraiment de juste milieu, soit on en boit, soit on n’en boit pas, et pas le droit de plaisanter avec ça. Il n’est pas bien compliqué de passer de sa toute première tasse de café bue avec les parents, à une obsession compulsive pour l’arabica. Maintenant, il vous ait indispensable ce «petit noir», tout est prétexte à en boire un. 

Rédigé le  18 jan. 2016 15:30  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site